Cet article est paru dans le Wolumag de mai 2018.

À Woluwe-Saint-Pierre, l’ensemble des horodateurs vient d’être remplacé. Le coût d’un nouvel horodateur est de 6.420€ et l’ensemble du budget pour leur remplacement a donc été de 510.000€…

Aujourd’hui, nous constatons que les nouveaux appareils compliquent la vie du citoyen. Il faut maintenant obligatoirement encoder son numéro de plaque, ce qui est long et fastidieux. Nous constatons également à divers moments de la journée que des files d’attente se créent devant les horodateurs. Par ailleurs, le système n’est pas forcément facile à utiliser pour toutes les générations et, de plus, l’écran tactile n’est pas au point. Ajoutons à ceci la question cruciale de l’utilisation et la gestion de toutes ces données privées des citoyens qui encodent leurs informations.

Une raison invoquée par le Collège des Bourgmestre et Echevins pour justifier ces nouvelles règles serait que de nombreux automobilistes demandaient à plusieurs reprises un ticket gratuit. Mais lorsque nous avons demandé d’obtenir la statistique exacte, afin d’objectiver le problème, il nous a été répondu que cette information n’existait pas… Élément pourtant fondamental quand on décide de dépenser 510.000 € pour changer nos horodateurs !

Nous souhaitons réellement faciliter la vie des gens et, à l’heure du numérique, des solutions bien plus simples existent. L’encodage obligatoire du numéro de plaque doit être revu, afin de permettre de prendre un ticket rapidement, sans nécessiter de devoir rester de longues minutes devant ces appareils.